Fiberforce NYLFORCE Glass Fiber

Filament en nylon renforcé et fibres de verre.

Nouveau !

  • Très résistant
  • Abrasif
  • Rigidité et stabilité
  • CHF 80.80 (CHF 16.16 / 100 g)

Prix TTC dont 7,7% de TVA Hors frais d'envoi

Disponible dans 5-6 jours

Ajouter à ma liste d'envies

Art. N°: FFO-NYGF285, Contenu : 500 g

Code-barres EAN : 8056515672265

  • Très résistant
  • Abrasif
  • Rigidité et stabilité

Informations & données techniques :

Marques (Fabricants) : Fiberforce
Contenu : 500 g
Diamètre : 1,75 mm, 2,85 mm
Types de produits: Filaments PA - Nylon
Couleur du filament : Blanc
Poids net : 500 g
Temp. d'impression recommandée : 250 - 265 °C
Temp. du plateau recommandée : 60 - 70 °C

Description

Le NYLFORCE Glass Fiber :

  • Est un filament nylon renforcé avec un pourcentage élevé de fibres de verre.
  • Est ainsi idéal pour des applications précises et stables d'objets rigides, qui doivent résister aux impacts et à des températures élevées.

Avant d’imprimer, assurez-vous que le matériau est complètement sec. S'il y a de l'humidité, placez-le au four à 85-95°C pendant 6 à 8 heures. A conserver dans un endroit sec, de préférence dans un contenant hermétique avec sachets dessiccants.

Hot-End, buse et ventilateur

  • Puisque le filament a besoin de températures d'extrusion comprises entre 250°C et 265°C, veuillez vous assurer que votre Hot-End est compatible pour l’impression de filaments de nylon.
  • Étant donné que les fibres de verre sont abrasives, une buse en acier renforcé est fortement recommandée - résistante aux matériaux abrasifs.
  • Les ventilateurs peuvent être désactivés.

Adhérence

Le filament n’adhère pas bien aux surfaces PEI, BuildTak ou similaires. Il est recommandé d'imprimer le NYLFORCE Glass Fiber sur un plateau en verre chauffé (60-70 ° C), et d'utiliser également un agent adhésif.

Questions & Réponses sur : Fiberforce NYLFORCE Glass Fiber

Recevez des réponses spécifiques de la part des clients ayant déjà acheté ce produit.

Evaluations du produit

La première imprimante 3D industrielle est déjà apparue dans les années 80, lorsque les premiers programmes de CAO (conception assistée par ordinateur) ont été lancés.